Accueil > Espace Membres > Questions Réponses 08
Quetion adhérent :
Je pense que notre association aurait pu informer ses adhérents sur la façon dont le fond de liquidité va gérer les actions qu'il va racheter pendant l'ouverture de la fenêtre.
Je suis déçu par le peu d'information que nous a donné CASA.
Vont-ils les conserver un certain temps pour les remettre sur le marché progressivement afin d'éviter une chute des cours ? ou les proposer de nouveau aux salariés afin de maintenir un taux de détenteurs salariés proche de 9 à 10 % ?

REPONSE DE L'ADSACA:

Nous prenons acte de vos observations, mais tenons à vous apporter la précision suivante :

l’ ADSACA est animée par des salariés du Crédit agricole, qui comme vous sans doute se rendent chaque jour à leur travail. Ils consacrent une partie de leur temps personnel en soirée et en WE à apporter des réponses aux questions que se posent d’une manière générale les salariés actionnaires du Crédit agricole.

Comme vous l’avez sans doute constaté, ce n’est pas auprès des Caisses régionales et plus particulièrement auprès des DRH que les salariés trouvent les réponses à leur interrogations. De ce côté-là il y a un déficit de communication notaire qui justifie à lui seul l’existence de notre association

L’ ADSACA intervient auprès de CASA chaque fois que le savoir des ces administrateurs sur un sujet donné ne peut apporter de réponse .

Le type d’intervention que vous avez faite nous permet de prendre en compte un type d’ interrogation que les salariés actionnaires peuvent se poser dans un domaine ou dans un autre. A ce titre votre intervention nous est très utile car elle nous permet de traiter d’un sujet sur lequel nous n’avions pas été encore interrogé. Nous vous en remercions donc.

La création de Crédit agricole Transaction SNC effectuée récemment a fait l’objet d’une grande discrétion dans le processus de mise en œuvre du véhicule côté. Certes son existence est prévue dans le document déposé à la COB et validé par cette dernière le 22 octobre dernier, mais il n’en avait jamais été fait écho dans les divers documents diffusés auprès des salariés ou de leurs représentants.

Sa création a été officialisée par un encart financier paru dans Les Echos ( et peut-être d’autres journaux financiers) la semaine dernière.

Vous trouverez ci-joint en pièce jointe une note explicative extraite du document déposé à la COB et validé. Je pense que ce document répond parfaitement aux interrogations que vous nous posez :

Cette société a pour but de racheter les actions CNCA ou parts de FCP CREDIT AGRICOLE ACTIONS ou CNCA ACTIONNARIAT vendues par les salariés dans le cadre de la fenêtre du 29 janvier au 11 février au prix garanti de 18,853 €

Comme vous pourrez le lire dans la note annexe, cette SNC s’est engagée à conserver les titres durant une année, mais le devenir des titres est ouvert à de nombreuses possibilités.

Une chose certaine, c’est que CASA n’a plus l’obligation de préserver la part de 9 à 10 % de titres à ses salariés. D’ailleurs la chose n’est plus possible, car avec l’ouverture sur la bourse, chaque salarié pourra désormais vendre à sa guise : conserver ce ratio devient donc une tâche impossible.

Il est certain qu’en ne mettant pas sur le marché les titres conservés par la SNC, cela pourrait avoir pour effet de maintenir le titre qui aurait pu baisser dans les prochains jours du fait de ventes effectuées par les salariés actionnaires.

Nous espérons avoir répondu à votre attente, mais restons à votre disposition pour toute information complémentaire

Gérard Bornaghi – Administrateur ADSACA – membre relais au Crédit agricole Centre-est.

Question adhérent :
J'ai bien lu votre réponse sur le site en cas de revente des titres même dans le cadre de la fenêtre, si plus de titre pas de dividende, je suis d'accord.
Par contre s'il y a vente dans la fenêtre puis rachat avant l'AG, les titres achetés donnent bien droit au dividende ?
Merci de me le préciser.

Réponse de l'ADSACA:

Pour avoir droit au dividende, il vous suffit d'être propriétaire de l'action à la date de versement du dividende, également appelée date de « détachement du coupon ».

Percevoir vos dividendes ne nécessite aucune démarche particulière de votre part. Le dividende global, comprenant le dividende et l’avoir fiscal, sera directement crédité sur votre compte titres par votre intermédiaire financier.
Cordialement

Claudie SIAS, secrétaire de l'ADSACA